http://jmparta.cluster031.hosting.ovh.net/wp-content/uploads/2022/01/blog-header-bg-min-1.png

Latest News

Building the brands stronger and take you to
the next level of business!

Les traitements contre la calvitie

By greenwebmaster
0

Médicaments antichute

De nombreux médicaments visant à combattre la calvitie ont vu le jour. Leur efficacité est malheureusement limitée surtout dans les calvities androgéniques avancées. On retiendra parmi les plus connus:

 Minoxidil

Le Minoxidil en solution à 2% ou 5% (Regaine®, Alostil®…) : il s’agit d’un médicament à appliquer localement sur le cuir chevelu matin et soir, tous les jours. Son mode d’action reste encore inconnu mais il permet de stabiliser la chute des cheveux et de les renforcer voir d’en faire repousser certains dans le meilleur des cas. Il est plus efficace chez les jeunes patients. Il est particulièrement indiqué chez la femme qui présente un éclaircissement de la chevelure. Ses effets secondaires assez rares peuvent être une irritation locale du cuir chevelu, une allergie localisée, une baisse de la tension artérielle, l’apparition de poils sur les tempes. Il doit être appliqué sans interruption pendant 5 à 6 mois au minimum pour pouvoir juger de son efficacité. L’inconvénient réside dans le fait qu’à l’arrêt du traitement, une chute de cheveux se produit aboutissant à un retour à l’état initial. Le Minoxidil peut tout à fait être utilisé parallèlement ou en complément d’une greffe de cheveux afin de préserver les cheveux primitifs encore présents sur le crâne. Il permet dans certains cas de raccourcir le délai de repousse des cheveux greffés après une greffe de cheveux. Le Minoxidil doit être délivré sur prescription médicale.

Finasteride

Le Finasteride en comprimés (Propecia®, Proscar®, Chibro-Proscar®) : il s’agit d’un médicament à prendre par voie buccale à la dose de 1 mg par jour de manière continue. Il réduit au niveau du cuir chevelu l’action d’une hormone mâle (DHT ou dihydrotestosterone) responsable de la miniaturisation et de la disparition des cheveux. Ce médicament connu depuis de nombreuses années était prescrit chez l’homme à la dose de 5 mg par jour pour traiter l’adénome de la prostate. On a pu observer chez certains d’entre eux un arrêt de la chute des cheveux d’où l’idée de le prescrire aujourd’hui dans le traitement de l’alopécie androgénique à la dose de 1 mg par jour. Le Finasteride semble être plus efficace sur la région postérieure du cuir chevelu (tonsure) après plusieurs mois de traitement avec une stabilisation de la chute voir la réapparition de nouveaux cheveux. Bien qu’il soit bien toléré le plus souvent, certains effets secondaires assez rares peuvent apparaître (baisse de la libido, impuissance, gynécomastie…). Ces effets secondaires sont réversibles à l’arrêt du traitement. Le Finasteride peut très bien être associé à une greffe de cheveux. Il peut être également prescrit en association avec le Minoxidil. Il est contre-indiqué chez la femme. Le Finasteride doit être délivré sur prescription médicale.

Dutasteride

Le Dutasteride en comprimés (Avodart®) : Il s’agit d’un médicament à prendre par voie buccale à la dose de 0,5 mg. Son mode d’action semble être identique à celui du Finasteride. Il est également indiqué dans le traitement de l’adénome de la prostate. Il semblerait que son action soit plus efficace sur la chute de cheveux que le Finasteride. On peut être amené à le prescrire dans des cas très particuliers après l’échec d’un traitement au Finasteride. Le Dutasteride n’a pas reçu son autorisation de mise sur le marché aux USA pour traiter la calvitie.

 Compléments alimentaires

Les Vitamines, Oligo-éléments et acides aminés : De nombreuses vitamines participent à la formation et à la croissance des cheveux. Elles sont prescrites en injection intramusculaire ou en comprimés à prendre par voie orale. Parmi les plus connues on peut citer la vitamine B5 ou acide pantothénique, la vitamine B8 ou Biotine, la vitamine B4, B6, la vitamine A, E ou F. De même certains compléments alimentaires contenant des oligo-éléments (cuivre, fer, magnésium) ou des acides aminés entrant dans la constitution de la kératine du cheveu (cysteine, méthionine…). Ces traitements peuvent être indiqués en cas de carence avérée ou en cas de chute de cheveux modérée passagère et tout particulièrement chez la femme.

Add Comment